Actualités

Un quadri à l'AGL en chiffres et en projets

2 campagnes

La première sur l'accessibilité à l'enseignement supérieur. Le constat est implacable : l'université n'est toujours pas accessible à tous les jeunes qui ont l'envie et la motivation d'entreprendre des études. L'AGL a donc mobilisé les étudiants afin de débloquer l'accès à l'enseignement et faire respecter les acquis du décret Wendy. La campagne a été marquée par un rassemblement le 13 octobre et un cortège funèbre le 17 novembre à l'occasion de la journée mondiale des étudiants. La campagne, menée en collaboration avec la Fédération des étudiants francophones a permis de mettre la question de l'accessibilité au premier plan médiatique et politique.

La seconde sur l'esprit critique et citoyen au sein des cursus. Si l’accessibilité au savoir est un enjeu de société, le contenu des cours en est également un. A l'heure où nos sociétés connaissent une multiplicité de crises, il est indispensable que les étudiants disposent des outils leur permettant de comprendre et d'agir sur le monde. Un test évaluant les connaissances citoyennes des étudiants de première année a été réalisé et plus de 1200 signatures ont été récoltées pour le manifeste réclamant un enseignement critique et émancipateur.

3 Conférences et plusieurs séances d'info

En collaborations avec nos partenaires du Cesec, du kot citoyen, du BDE espo, et de la NASA, l'AGL a participé à l'organisation de plusieurs conférences : « Que faire avec mon argent ? » et « Accord de gouvernement, à prendre ou à laisser ? ». Le 29 septembre nous avons également eu le plaisir d’accueillir la philosophe Judith Butler dans le cadre du cycle de conférences « société en changement » organisé en collaboration avec l'institut de recherche IACCOS.

L'AGL a également organisé une rencontre citoyenne sur la question des sans-papiers, une séance d'information sur les droits et devoirs en examen, une autre séance a été organisée sur les changements qu'apporte le décret Marcourt. Un festival des Commissions s'est également déroulé afin de présenter tous les projets qu'elles mettent en place.Et bien sur, l'AGL a siégé dans les multiples organes de l'UCL où elle était invitée.

Des victoires

Anticipations : Le décret paysage ne permettait plus aux bisseurs de première bac qui avaient réussi moins de 27 crédits d'anticiper des cours de l'année supérieure. Une action rapide des représentants étudiants a permis de faire revenir le ministre Marcourt à la raison.

Fontaines à eau : Lors du CA de novembre, la proposition portée par la délégation étudiante d'augmenter le nombre de fontaine à eau dans les halls d'auditoires a été acceptée.

Salubrité des logements : Grâce à l'action des étudiants, 45 000 € ont été débloqués pour lutter contre l'insalubrité dans les logements.

Mobilité : L'AGL a réagi lors de la mise en place du nouveau plan de transport de la SNCB. Suite à cette démarche, la SNCB a décidé de rajouter un train supplémentaire sur la ligne Arlon – Bruxelles le dimanche ! Il y aura donc un train de plus pour rejoindre LLN pour les étudiants de la province du Luxembourg.

Plus de locaux en blocus : c'est toujours le même problème. En blocus et en examen, les bibliothèques sont bondées. Cette année, l'AGL s'est particulièrement mobilisée pour augmenter le nombre de locaux ouverts : Cette année 28 locaux sont ouverts pour accueillir les étudiants

160 Recours traités

Deux jours de grèves et une manif pour les INAMI

Le 03 octobre, les doyens des facultés de médecine annonçaient que seul 50 % des médecins et 60 % des dentistes n'obtiendront pas de numéro au terme de leur cursus. L'AGL a soutenu financièrement, politiquement et sensationnellement les étudiants de médecine afin de leur permettre d'obtenir un numéro INAMI pour tous.

Un bal FOLK

Sur la place des voisins à l'occasion des 24h vélo

4 Conseils et une AG

L'organe souverain de l'AGL où siège tous les représentants étudiants élus au niveau de l'université. L'occasion pour le comité de faire son rapport, de voter des positions, de débattre de l'actualité de l'enseignement. L'AGL a également organisé une AG suite à l'accord de gouvernement fédéral.

14 réunions du Comité de l'AGL (durée moyenne 6 heures :-) )

157 descentes d'auditoires Et 24 stands

et... 534 tasses de cafés (Parce que la vie est toujours plus chouette avec une grande tasse de chaud café !)

C'est également l'occasion pour nous de remercier tous nos partenaires : les cercles, les kaps, les régionales et leurs représentants, la FEF, Action INAMI, l'UCL (sauf pour les coupes dans le budget social), la ville, et tous ceux avec qui nous avons travaillé !

Envie de nous rejoindre au deuxième quadri ? N'hésites pas à nous contacter en nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !