Actualités

Mémorandum étudiant pour l'élection du recteur

L'UCL va bientôt élire son nouveau recteur. A cette occasion, les étudiants ont soumis à l'ensemble des candidats déclarés un mémorandum reprenant nos revendications, envies, rêves pour l'UCL de demain:

Chers candidats, l'un d'entre vous sera bientôt élu à la tête de notre Alma Mater. C'est un poste à haute responsabilité, mais aussi un poste qui permet plus que n'importe quel autre dans l'université de changer des choses et d’insuffler des dynamiques nouvelles. C'est avec cet esprit et ces envies que, nous en sommes sûrs, vous vous présentez et construisez votre projet pour le rectorat. Nous souhaitons ainsi apporter notre pierre à cette construction via ce modeste mémorandum.

 Le présent mémorandum ne se veut pas exhaustif de toutes les attentes étudiantes. Il s'attache surtout à baliser celles qui nous semblent les plus importantes ou les plus urgentes. Celles-ci sont regroupées en quatre axes qui balayent l’ensemble de la vie de l’université : l'enseignement, le social et culturel, la gouvernance et le développement durable.

 Certaines de ces priorités correspondent à des projets concrets tandis que d’autres s'attachent plutôt à définir des principes, des valeurs balisant la manière de gérer l’UCL. Cette dernière ne peut se contenter d’être une somme d’initiatives concomitantes, mais exige que sa gestion s'inscrive dans un projet global tant sur les plans de la gouvernance, que de l’enseignement, du développement durable et des enjeux sociaux.

Ce mémorandum vise avant tout à permettre aux candidats une prise en compte des attentes étudiantes. Et, au-delà des élections, nous veillerons à ce que les éventuels engagements pris à notre égard par le futur recteur lors de sa campagne soient tenus.

 Enfin, nous tenons à rappeler que le mode d'élection du recteur suivant les pondérations actuelles continue de nous sembler injuste. Selon nous, il est basé sur une discrimination entre membres de l'université qui ne se justifie aucunement dans de telles proportions. Ceci étant dit, l’AGL estime quand même nécessaire de s’impliquer dans les différentes étapes du processus électoral. C’est dans cette optique que ces quelques pages ont été rédigées. La suite en PDF